La première opération « J’aime l’Aube Propre » se déroulera le 21 mars 2020

L’espace d’une matinée (de 8h à 12h), venez rejoindre les nombreux bénévoles le long de la Seine et de l’Aube dans notre beau département, pour participer à ce nettoyage de printemps.

Pour la première année, 3 points de rendez-vous vous sont proposés sur les pourtours de l’Aube sur les communes de Plancy-l’Abbaye, Pouan-les-Vallées et Ramerupt.

En 2019, 810 bénévoles étaient présents sur les bords de la Seine et ont collecté 345 m3 de déchets, à l’Aube de faire mieux !

Après le succès des deux premières éditions « J’aime la Seine Propre » dans le département de l’Aube, où plus de 1 500 amoureux de la nature se sont réunis en 2018 et 2019, pour ramasser un total de 530 m3 de déchets sur notre belle vallée de Seine, et face à l’engouement de nombreux acteurs l’opération « J’aime l’Aube Propre » 2020 est lancée !

L’objectif étant de réunir et de déployer un maximum d’amoureux de la nature le long des 150 km de l’Aube pour ramasser les déchets, souvent charriés par les récentes crues.

Les mêmes immondices sont souvent au rendez-vous: déchets ménagers, bouteilles en verre, en ferraille et en plastiques, pneus, … Parfois même et malheureusement des trouvailles des plus insolites : cheval à bascule, box internet, frigo ou gazinière …

Pour les chasseurs, cette initiative va « au delà de l’image réductrice de la chasse. Les enjeux de la fédération de chasse sont la gestion des espaces naturels et des espèces. Ainsi toujours plus impliquée dans ces problématiques environnementales, elle décide d’étendre son opération « J’aime la Seine Propre » à d’autres rivières tout aussi remarquables, en lien avec d’autres associations ou organismes du territoire soucieux du devenir de la nature. Une synergie d’acteurs efficaces à la vue des chiffres précédents ».

Pourquoi le 21 mars ? Les vallées alluviales de l’Aube et de la Seine sont connues pour leur patrimoine naturel exceptionnel, avec une faune et flore rares toujours plus vulnérables. Le 21 mars nous permet d’agir avant la période de reproduction des divers animaux : ainsi après notre passage les libellules, reptiles, oiseaux, mammifères pourront se reproduire ou nidifier en toute tranquillité dans un milieu plus sain. D’ailleurs nos trois premiers points de collecte sur cette rivière ne sont pas anodins ! Savez-vous qu’ils sont souvent couverts par trois zones Natura 2000 différentes ? Ces dernières sont définies pour préserver les espèces et habitats jugées rares ou menacées de disparition à l’échelle de l’Union Européenne.

Accédez aux points de collectes pour 2020

Inscrivez-vous pour 2020:

*

Contacter la fédération